Interviews  •  Meet our artists  •  The fairs to know

Christophe Faso Talks Paris Exhibition

Singulart artist Christophe Faso recently participated in Arthothèque’s ‘ANIMAL’ exhibition in Paris. The exhibition’s driving theme called for selected artists to explore animal inspirations— be they realistic, imaginary or symbolic, and French painter Faso more than fit the bill with his bestial series of part-animal, part-human creatures. We took time out with the exciting painter to delve deeper into the series and its creation.

Hello, Christophe! Congratulations on the ‘ANIMAL’ exhibition. Which works did you include for the occasion?

My participation in the exhibition was centered around my ‘CHIMÈRES’ series, or at least a part of it— the series actually contains about a hundred works, most of them small, between 18x13cm and 30x20cm. It’s made up of collages of strips of paper, which are torn and then glued; after which I add ink to begin the drawing.

For the exhibition, I chose to present ‘beasts’ that resemble identifiable animals, either in immediate, representational ways, or via more ambiguous links.

Faso’s works on display at Artothèque’s ‘ANIMAL’ exhibition.

How and when did you create this series?

I began work on ‘CHIMÈRES’ in the middle of 2017, following the death of my father. I felt like I needed to return to the studio and begin brand new creations— smaller ones, with a more intimate quality.

For this, I took old, abandoned painted paper works that I’d never exhibited and reassembled them into new pieces. They took on the form of a strange animal, and more generally acted as a different way for me to view my work. With this series, I explored the idea of deconstructing in order to rebuild, tackling elements of both life and death and the balance between them. I essentially sought to achieve thematic meaning via technical form.

‘PASSERELLES CHARNELLES’ is a slightly older series. It’s made up of works on paper, in simple ink and acrylic. The idea here is to master the basics through as little means possible. In terms of subject, I create depictions of bodies that sit between figurative art and abstraction. The white of the body is represented by the paper, and everything else intertwines to reveal a creature— either human or otherwise.

A focal piece in the exhibition was my ‘ANIMAL NATION’ painting, which portrays a half-rooster, half-wolf predatory creature.

‘ANIMAL NATION’ by Christophe Faso: a focal piece in his exhibition.

Any other upcoming or ongoing projects you can tell us about?

I’m currently in the process of finding a new place where I can prepare my next solo exhibition, in order to bring together the “PASSERELLES CHARNELLES,””CHIMÈRES” and “CHAMPS-ÉLYSÉES” series.

I also have another group exhibition coming up in a few weeks, in a gallery in Madrid, and am planning a solo exhibition for 2020.

In September, I’ll be participating in a big group exposition— the ARTCITÉ event, which is a Parisian art event that has been running for more than 15 years. Then, my workshop mates and I are organizing a group exhibition in our Paris studio, to take place at the end of the year. It’s called CENT TITRES; 20 artists will expose small and medium works over the course of a weekend.

The idea is to unite artists who live in the Parisian region, but also creatives from the whole country. In fact, even overseas artists can participate, and have done so in the past.

Christophe Faso

Christophe’s complete artist page can be viewedhere.

L’artiste Singulart Christophe Faso a récemment participé à l’exposition “ANIMAL” réalisé par l’Artothèque de Saint-Cloud. Comme son nom l’indique, l’événement rassemblait plusieurs artistes choisis pour explorer le thème de l’animal. Du réalisme au symbolisme en passant par l’onirisme, le travail bestial de Christophe Faso portant sur des créatures mi humaines mi animales s’insère parfaitement dans cette exposition. Nous avons quelques instants avec l’artiste afin de mieux comprendre cette série spécialement créée pour l’occasion.

Pourriez-vous nous décrire un peu l’exposition ‘ANIMAL’ ?

Ce que je présente durant l’exposition ANIMAL est à la fois un bestiaire d’animaux fantastiques et un point de vu sur l’Homme en tant que créature humaine.

Il s’agit de CHIMÈRES. C’est le nom de cette série qui regroupe actuellement une centaine d’œuvres qui sont pour la plupart des petits formats entre 18x13cm et 30x20cm.

Ce sont des collages de morceaux de papiers déchirés puis collés auquel je rajoute de l’encre pour composer le dessin.

Pour l’exposition, j’ai choisis des “bêtes” ressemblant de près ou de loin à des animaux identifiable.

L’exposition ‘ANIMAL’

Est-ce que vous pouvez nous parler de votre série ‘CHIMÈRES’ ?

C’est un travail qui a démarré au milieu de l’année 2017 après la mort de mon père. Il me semblait important de revenir à l’atelier et d’élaborer de toutes nouvelles créations plutôt petite et de façon intimiste. Rien de gigantesque.

Pour cela j’ai voulu récupérer et déchirer d’anciennes peintures sur papiers non abouties et qui n’avaient jamais été montrées. Je les ai ensuite re-collées afin de donner naissance à une nouvelle forme. Une nouvelle combinaison ressemblant davantage à un animal étrange qu’à un personnage.

Une différente façon pour moi d’envisager ma création. Détruire pour reconstruire et ainsi parler de la mort et de la vie qui reprend toujours son droit. Donner sens au fond et par la forme.

La série PASSERELLES CHARNELLES, est une série légèrement plus anciennes (de 2014 jusqu’à 2016). C’est un travail sur papier mais simplement à l’encre et à l’acrylique afin d’aller à l’essentiel avec peu de moyen. Il s’agit d’un travail sur le corps entre figuration et abstraction. Ici tout s’entremêlent pour laisser apparaître des créatures humaines ou inhumaines dont les corps blanc sont révélés par le papier.

Dans l’exposition, je présente la peinture ANIMAL NATION, une créature moitié coq, moitié loup-prédateur.

Christophe Faso, ‘ANIMAL NATION’ 2016.

Avez-vous d’autres projets dont vous pouvez nous parler?

Actuellement, je recherche de nouveaux lieux dans le but de préparer une nouvelle exposition personnelle qui regroupera ma série “PASSERELLES CHARNELLES” et surtout mes deux nouvelles séries “CHIMÈRES” et “CHAMPS-ÉLYSÉES”.

Je vais participer à une exposition collective d’ici quelques semaines dans une galerie à Madrid en Espagne. Une exposition personnelle est prévu en 2020.

A la rentrée de septembre, je participe à l’exposition ArtCité qui se déroule depuis plus de 15 ans à Fontenay-sous-Bois et qui est devenu au fur et à mesure du temps un rendez-vous important dans l’est parisien.

En fin d’année, nous organisons mes camarades d’atelier et moi-même, une exposition collective dans notre atelier parisien. L’exposition se nommera CENT TITRES et sera composée de 20 artistes qui y exposeront des formats de petites et moyennes tailles pendant un week-end. Cela regroupera des artistes de la région parisienne mais aussi des artistes de toute la France et quelques artistes.

Christophe Faso.

Merci Christophe ! Venez vite découvrirsa page Singulart.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *