Interviews

Rencontre avec l'artiste REZINE, graffeur et plasticien

Vous en quelques mots ?


Je travaille depuis 1994 sous le pseudonyme REZINE. Je suis graffeur et plasticien autodidacte de nationalité française, né à Lyon en 1977.
J’explore le monde du tag et du graffiti qui devient rapidement une recherche calligraphique.
J’étudie les différentes écritures et leurs calligraphies et m’intéresse plus particulièrement à l’arabe pour ses finitions et l’allongement de ses lettres,que j’associe aux caractères latins.
J’interviens fréquemment dans la rue durant mes voyages / travail pour réaliser des fresques sans autorisation, et avec une vrai visibilité.
Je combine ainsi fresques murales, calligraphie et graffiti en 3D, et des éléments technologiques et architecturaux qui aspirent à l’idée de mutation, sollicitant le spectateur à s’immerger dans une vision parallèle de sa conscience et de son rapport au monde. Ainsi qu’un travail sur toiles et sur papier, et des installations depuis 2003 comme « Wall of graffiti », un mur construit avec 1000 bombes, signé et puis peint.
Je mixe les techniques pour innover des concepts de création comme avec le lightpainting et le lightgraff (deux livres édités: »LIGHTGRAFF », édition Graffit production 2007 et « FREEHANDZ lightpainting » qui est une rétrospective de mes travaux du lightgraff au lightpainting 2000-2012 édition KS). Ce sont des techniques de photographie en pose longue où je vais combiner calligraphie, pochoirs et chorégraphie. Je suis un des précurseur du lightgraff,un graffiti réalisé pour être rétro-éclairé puis retravaillé avec des écritures lumineuses. Je travaille aussi une figuration plus conceptuelle en utilisant un vidéo projecteur pour parler de la société , de ma vision monde, de notre époque,
Mes supports de création évoluent avec mes recherches de médium et de matériaux, mes expérimentations graphiques, mes recherches et mes rencontres. Passionné d’architecture, lecture d’art et son histoire…
J’évolue en m’inspirant de mes précédents travaux en les fusionnant. Je reprends des démarches débutées il y a 10 ans pour les transformer et les faire évoluer dans leur finition ou dans leur présentation plastique .

Bug montreuil paris 2017 by REZINE 69 copy M

Votre singularité artistique: quels sont les thèmes majeurs que vous explorez dans votre travail ?


La singularité dans mon travail peut se reconnaître dans ses compositions dynamiques et chargées de détails, par les perspectives. Mon inspiration surréaliste dans le sens où une chose en compose une autre.
Ces éléments s’organisent pour donner une dimension évolutive à la lecture de l’image, et détaillée grâce à ses différents points de vue. Une lettre peut être composée d’immeubles où évolue des personnages qui eux-même peuvent dessiner un visage dans sa forme générique.
De la multiplicité de mes supports traditionnels (papier, toile, volume, installation, fresque murale, sculpture jusqu’à la représentation omniprésente de mouvements dans mes oeuvres, mon envie de dépasser les limites physiques imposées par les supports pour accéder à un autre espace de création. Création in situ dans la nature , en relation avec l’environnement et le support pour le faire réapparaître sous une autre vision .

Parshok 2013 paris mix media REZINE

Votre rencontre avec l’art: comment vous vous êtes intéressé à votre medium ?

A la base les murs à l’aide de bombes aérosol, qui est devenu une vrai recherche pourleurs textures, jeux sur le temps et la trace. Des murs avec plusieurs couches différentes , cassés, atypiques, des angles de murs, travailler sur le sol depuis 2002, jeu de trompe l’œil , travail in situ.
Les médiums sont multiples et sont une recherche perpétuelle dans ma création .
Je diversifie l’utilisation de la bombe au cours des années sans l’oublier, mais en l’association à d’autres techniques, le rouleau, l’airless, ainsi que l’utilisation de capuchons qui permettent des projection , des coulures, ..
ART-land-art-REZINE-2011

Quelles techniques utilisez-vous ?


Mes techniques sont variées, pochoirs pour des éléments graphiques, capuchons différents pour la bombe aérosol. traits calligraphiques, projections en pointillé pour mélanger les couleurs, ou encore récemment la technique du transfert , peinture réalisé sur plastique ensuite re-tranferée sur une toile
ou encore la technique photographique de la pose longue.

REZSINE bomb bol d art residence 2017 G REZINE sculpture polystyrène - 1 - copie

Un artiste ou une oeuvre qui vous inspire particulièrement ?


L’architecte Claude Parent pour son architecture à l’oblique , sa « disciple » Zaha Hadid et actuellement je dirais les oeuvres de l’artiste du moyen âge Jérôme Bosch, pour son surréalisme avant l’heure, le narratif dans sa peinture, ses couleurs, ses thématiques et sa facture.

2014 light city Street*

Plus d’infos sur Rezine ici:https://www.rezine69.com/

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *