Steph dans nouvel atelier

Vous en quelques mots?

Je suis née sous une tempête de neige à Boulogne Billancourt, d’une mère d’origine écossaise et belge, née en Argentine, et d’un père français dont la mère était écossaise née en Espagne!

J’ai vécu à Paris,  je suis diplômée de Penninghen et après avoir travaillé chez Jean-Paul Gaultier, entre autre, pour mettre en dessin ses idées de costumes pour le film « le 5ème élément », je suis partie vivre avec mon mari mexicain, 11 ans au Mexique puis 5 ans en Espagne. Nous sommes rentrés en France avec nos 4 enfants il y a 7 ans.

La Magie de la Lecture III 42x29,7 acrylique sur papier canson 300grs

La Magie de la Lecture III 42×29,7 acrylique sur papier canson © Stéphanie de Malherbe

Quelle est votre identité artistique?

Je pense qu’en peinture ce qui caractérise mon travail ce sont les superpositions et contrastes de couleurs. J’aime, comme les Nabis, faire vibrer les tonalités avec les couleurs complémentaires…lorsque je m’inspire d’un paysage je ne peux pas m’empêcher de le voir avec mes propres couleurs, sûrement influencée par la gaieté et la force que l’on voit au Mexique et un peu moins, mais aussi en Andalousie. Je crois qu’il émane souvent de mon travail, du rêve et de la poésie.

Promenade 4 100x100cm acrylique sur bois

Promenade 4 100x100cm acrylique sur bois © Stéphanie de Malherbe

En ce qui concerne mes dessins, ce sont surtout des personnages qui se situent quelque part entre le théâtre et la mode, avec un trait que j’aime déterminé et continu.

Eau Apaisante (Soothing water )31x33cm acrylique sur bois

Eau Apaisante (Soothing water )31x33cm acrylique sur bois © Stéphanie de Malherbe

Je peins régulièrement des portraits, à ce jour, environ  200 portraits sur commandes…certains me disent qu’il sont à la Frida Khalo! D’ailleurs une des dernières commande a été la famille de l’ex-ambassadeur du Mexique en France .

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre travail?

Depuis toute petite j’ai besoin de créer, dessiner et peindre.
Cette urgence qui naît en moi d’une manière inexpliquée, devient une nécessité d’expression et se transforme en recherche constante de beauté, de justesse et d’équilibre…ce qui me fascine le plus c’est cet extrême liberté face à une toile blanche ou un papier, de pouvoir aborder mon travail d’une manière différente et découvrir des nouvelles façons de faire.

SILENCE MAGIQUE 40X40cm acrylique sur bois

SILENCE MAGIQUE 40X40cm acrylique sur bois © Stéphanie de Malherbe

Changez-vous parfois de techniques?

Oui cela fait partie des possibilités de recherches et découvertes! Je passe volontiers de l’huile aux pigments utilisés avec des liants acrylique sur de la toile ou du bois…puis du crayon à l’encre de chine, de la gouache avec du pastel gras ou sec sur des papiers blancs ou colorés!  J’aimerai aussi reprendre la gravure que j’avais commencé dans un atelier en haut d’un très beau bâtiment ancien à l’Escorial en Espagne et créer en volume avec de la céramique…

Bord de Loire dans les bleu..

Bord de Loire dans les bleus © Stéphanie de Malherbe

Si vous deviez choisir une oeuvre dans laquelle habiter laquelle serait-ce?

Si c’est une oeuvre personnelle, j’irai m’asseoir dans la barque de mon grand tableau de 2m x 2m « le Silence » et si c’est « habiter » dans l’oeuvre d’un autre artiste je rentrerai dans l’autoportrait bleu de Picasso peint en 1901 et j’irai me tenir à ses cotés!

 

Stéphanie de Malherbe en ligne:

www.stephaniedemalherbe.com/

www.facebook.com/stephaniedemalherbepainter

www.instagram.com/stephaniedemalherbe/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *