Interviews

L'artiste Virginia Valère exclusive pour Singulart !

QUELLE IMPORTANCE A L’ART POUR MOI?

L’art n’est pas un plus dans ma vie, il est ma vie, mon air, ma passion, mon metier, mon compagnon, mes rêves,mes nuits, mes jours etc etc.
Quand je ne suis pas dans mon studio/appartement ( ce qui me permet de travailler a n’importe quel moment, jour et nuit) et que je suis dehors, tout ce que je vois est prétexte a une photo, un futur tableau, une idée ou juste une image qui aura donne du bonheur a mon âme, ma vie, pendant quelques secondes ( c’est un principe bouddhiste que de trouver le bonheur chaque jour dans de petites choses, c’est cela qui remplie nos vies et les transforment pour le meilleur! Normalement, ca fonctionne ( pour moi, très bien)
Neanmoins, je ne suis pas bouddhiste mais c’est un autre sujet!
438_52a00ff189eef02c604ac3ba1746cb53

VOUS ETES NEE…..

Mes parents ayant divorce lorsque j’étais très petite, j’ai eu la chance ( oui pour moi, ca a été une chance, sans souffrance mais x2 d’attention pour moi, d’amour, de découvertes, ….. L’une étant plus traditionnelle que l’autre, ce fut et est toujours très intéressant!!
Du cote maternel, pas d’artiste mais un grand père qui me voyait dessiner, gribouiller, peindre des heures et des heures sans m’arrêter, sans vouloir jouer ou faire quoi que ce soit d’autre, mais des que je manquais de materiel, une légère lueur d’angoisse envahissait mon regard de petit fille qu’il voyait immédiatement et c’est a partir de ce moment la qu’il a commence a m’acheter du papier par rouleaux et des crayons Caran d’Ache par dizaine, pour laisser libre cours a mon imagination. Mais, il ne voulait pas que je passe tout mon temps a rever, il voulait aussi que j’explore l’extérieur et je pense que ma memoire photographique, ma curiosité et ma fascination pour les couleurs vives et chatouillantes de la nature, viennent de la. Il était aussi très brillant et m’a donne le gout des langues étrangères ( 5!!!)
Du cote paternel, beaucoup d’excentriques, des passionnes d’art, des acteurs et actrices,achitectes, experts en art. Une de mes grandes tantes, Barbara Valere, que l’on appelait mademoiselle car elle aimait a rappeler qu’elle faisait du theatre. Il y a a 75 ans)
Mon grand père paternel qui n’était pas un artiste professionnel était non seulement le meilleur raconteur de contes pour enfants, qu’il inventait ( et je n’ai jamais entendu 2 fois la meme histoire!!) peignait beaucoup et bien, mais c’était pendant la 2eme guerre mondiale et je pense qu’une fois la guerre finie, il a choisi la sécurité d’un metier plus conventionnel que ses passions, car il avait une famille a nourrir. C’est dans son atelier que j’ai appris a peindre a l’huile et a passer des dessins a la toile.
Il fabriquait aussi des robots et des reproductions de voitures anciennes en créant lui meme chacune des pieces utilisées, et je passait des heures aussi dans cet autre atelier a jouer avec des clous, des pinces, des pieces de metal, cuivre….Et tous ces moments de ma vie, la passion de mon père pour l’histoire ( je n’allais jamais au manège mais a Drouot ou aux puces) et il me racontait tout ce que je ne connaissais pas car j étais petite!
417_25d679aab97c46b3422805832d8f1f71

CE QUE J’APPRECIE DANS MON TRAVAIL?

Alors tout, car pour moi ca n’est pas du travail, c’est ma passion. Je prends toujours autant de plaisir a sculpter, peindre, dessiner que lorsque j’étais petite. Mon seul problème est que si je pouvais, je garderais tout car chaque tableau, chaque creation est un de mes bébés et meme si je suis un peu plus habituée aujourd’hui, j’ai toujours l’impression que l’on m’enlève un de mes enfants .

TRAVAILLER SUR UN NOUVEAU PROJET

Je ne sais pas réellement comment ça vient car depuis toujours, il me faudrait des journées de 72 heures, parce que je dois avoir une centaine d’idées que je n’ai toujours pas pu réaliser. Je ne manque jamais d’idées mais de temps.
En fait, n’ayant pas fait les Beaux Arts mais l’école Boule, j’ai eu la chance de travailler sur des meubles, donc en 3D et surtout d’utiliser des matériaux differents et probablement de penser et de créer différemment .
C’est pour cela que je passe facilement de la toile a la sculpture en passant par le digital.
438_d10a04d68e07c8324fdcea4b278935c9

UTE NATION

Alors la serie sur les amérindiens a commence par une très grande toile ( qui a été vendue quasi immédiatement ) a cause de Standing Rock et je fais tout ce qui est en mon pouvoir depuis le debut des années 1990 pour les aider et faire reconnaitre qu’ils ont vécu le plus grand genocide de la planète avec 50 millions de morts.
En fait je suis allée les voir aux debut des années 90 et ai vécu et parle a plusieurs tribus et j’y ai vécu des choses magnifiques.
Alors chaque tableau sur la serie  » ONE PEOPLE, ONE NATION  » représente soit une tribu, soit un événement avec toujours des recherches sur les motifs qui different d’une tribu a une autre.
La difference des autres tribus et des Utes est que ce sont des nomades ( j’ai du sang mongol et aime vivre dans ma valise, je pense être un peu nomade aussi ) et que ce ne sont pas des guerriers. Leurs motifs et les dessins laisses sur les roches du grand canyon, par exemple, sont beaucoup plus pacifiques que les autres. C’est donc le seul tableau de la serie qui représente la paix, la joie, les pow-wows, la famille et leur difference. Il y a ce grand dream-catcher au milieu car il attrape les mauvais esprits, mauvais rêves etc et je l’ai peint a plat ( comme tous mes tableaux ) mais cette fois, j’ai peint en rond en fait, un cote du tableau a la fois et ainsi de suite.
Desolee pour les accents, j ai un clavier américain !
451_e22e13261870d6d46356a81cca4b7bdf

Découvrez Virginia Valère sur Singulart :www.singulart.com/fr/artiste/virginia-valère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *