Interviews

L'entretien avec Philippe Bietry

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Comme souvent chez les peintres, au plus loin dans mes souvenirs la peinture est présente; En fait, j’ai toujours peint. Je me souviens d’avoir lu une biographie de Van Gogh vers 15 ans qui m’a hantée pendant plusieurs années. J’aime regarder la peinture c’est un fondement pour mon travail, une nourriture qui m’aide à progresser.

1039_7dda8dafaf641e7cb9a02710821f9fd9

étude de reflets, 20x25cm

Rétrospectivement, que pensez-vous de vos oeuvres de jeunesse ?

Elles me montrent que ce qui se présente maintenant était déjà là, sous une forme non élaborée, de même dans le travail présent je peux retrouver les traces du passé.

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre travail ?

Le premier élan, quand le tableau s’amorce dans une présence et une énergie intense. La seconde partie du travail est une action plus lente mais naturelle. L’achèvement est plus difficile, il faut savoir s’arrêter.

1029_a3d2953b3caba9cf5c120867b3c474f2

les montagnes d’Eucydine, 105x88cm

Lorsque vous travaillez sur un nouveau projet, par quoi commencez-vous ?

Je prépare un panneau de bois avec plusieurs couches de peinture acrylique légèrement colorée. Ensuite, je commence un travail de structuration avec des couleurs transparentes largement diluées, c’est la trame produite dans cette première séquence qui oriente le projet. Ensuite un temps de séchage est nécessaire pour permettre l’application d’une peinture plus dense et plus opaque, dans des zones précises, sans intention de tout recouvrir.

Pouvez-vous nous en dire un peu sur « Grand air » ?

« Grand air » n’est pas une peinture centrale, elle serait plutôt à ranger dans la catégorie « étude » mais elle a son importance parce qu’elle évoque les grands espaces, c’est le coeur de ma recherche : les espaces infinis, rendre compte de notre aspiration profonde au sans limite. Si vous regardez bien en haut à gauche, il y a un personnage minuscule sur un « belvédère » pour moi il est conscient de son insignifience et de l’immensité, ce qui lui procure une grande joie!

1029_4673f7a08859fee3740c22a67f4b0a57
La Drobie, 101x90cm

Le profil de l’artiste sur Singulart:https://www.singulart.com/fr/artiste/bi%C3%A9try-578

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *