Interviews

L'entretien avec l'artiste Hanna Sidorowicz

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis née en Pologne dans les années 60. J’ai étudié les Beaux Arts et continué mes études aux Arts Décoratifs à Paris dès 1985. Depuis, j’ai la chance de pouvoir vivre de mes tableaux et dessins.

1946_5e781a78552e35266c8c4c15749359fc

PORTRAIT, 2017, 60x60cm

Quelle est votre identité artistique ?

Pendant 25 ans j’ai puisé mon inspiration dans les livres. Arrivée en France en 1985, j’ai enfin pu me confronter aux œuvres, voyager librement en Europe et faire exister mon travail sur des connaissances et un regard concret de ce qui m’entoure – goûter une sorte de liberté que mon passé communiste m’empêchait de faire. Depuis quelques années, j’explore l’Homme et non plus un simple dialogue avec la peinture ou des œuvres qui m’ont interpellées ou données une envie irrésistible de donner une réponse sans rester uniquement spectatrice.

Entre traditions chrétiennes et figuratives de la Renaissance et modernité dépouillée et conceptuelle de l’art abstrait notamment Outre Atlantique, j’essaie de m’expatrier par le biais de mes peintures et mes photos avec des bagages, des repères et des références. Mon travail, dans sa majorité, est une forme de dialogue avec l’art existant (moderne, contemporain) et depuis j’ai commencé un travail de regards et de portraits qui sont directement puisés de la réalité – des personnages vivants.

IMG_0780

MENINE NOIR, 160X200 – 2011

Lorsque vous travaillez sur un nouveau projet, par quoi commencez-vous ?

Mon inspiration vient majoritairement de recherches, de lectures, de ce que je vois et de ce qui m’entoure. La réalité me touche et la première étape de mon travail est une esquisse – un peu comme dans certaines formes d’art japonaises. Ce qu’on peut considérer comme être un premier jet, un premier dessin peut se concrétiser sous forme de peinture ou rester tout simplement dessin.

IMG_4987

HOMMAGE A REMBRANDT, 80X120 – 2017

Rétrospectivement, que pensez-vous de vos œuvres de jeunesse ?

Étrangement, je n’éprouve pas particulièrement de gêne quant à mes premiers travaux. Bien au contraire, il représente le début de ma pensée artistique et aujourd’hui mes peintures, dessins et photos restent dans la continuité des thématiques qui m’ont inspirées. Je continue donc à puiser dans ces travaux «du passé» pour nourrir le futur.

IMG_2929

DOUBLE, 100X100 – 2013

Quelles sont les grandes étapes de votre carrière artistique ?

Mes études en Pologne m’ont appris une grande humilité. J’ai encore beaucoup de mal à me dire «artiste» ou parler de «mes œuvres». Quand je suis arrivée en France, j’ai eu la chance de rencontrer Pierre Cabane et Jean-Louis Ferrier mais aussi la galeriste Françoise Francisi. Ces premières rencontres ont été déterminantes dans ma carrière.

Par la suite, j’ai trouvé en Cécile Debray et François Michaud un soutien et un moyen de communication qui m’a permis d’évoluer.

Enfin, je pense que de pouvoir vivre de la peinture m’a donné confiance en moi. Une chance que peu de gens ont et qui me conforte toujours dans les moments difficiles.

2293310-XJIQEATN-7

les dim de tableau  » masques » 2017 190X 220 CM

Pouvez-vous nous en dire un peu sur votre série « Menines » ?

J’ai longuement étudié le travail de Velasquez dans ma jeunesse mais c’est à la suite de l’exposition «Picasso et ses maîtres» que j’ai pu apprécier sa position vis à vis de Velasquez et cela m’a inspiré. C’est un sujet qui me parle particulièrement. Artistiquement dans un premier temps mais aussi personnellement car cette thématique a révélée certains aspects de ma vie personnelle qui me touchent particulièrement, notamment la représentation de la Femme-Enfant. Dans ce travail j’essaye d’explorer certains des mystères et incompréhensions de la vie.

1285_e8d792113234afbd069f0830914fbaa8

MENINE, 2017, 160x160cm

Le profil de l’artiste sur Singulart:https://www.singulart.com/fr/artiste/hanna-sidorowicz-613

Le site web de Hanna Sidorowicz:http://hannasidorowicz.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *