Interviews

Entretien avec l'artiste Wanda Mihuleac

Quelleest votre identité artistique ?

Laquestion d’identité (nationale ou artistique) pose un engagement politique; je peux répondre simplement – je suis une artiste franco-roumaine, mais ça ne dit rien sur uneidentité artistique assumée par l’artiste lui-même est un acte responsable qui a des répercussions ……suis-je un artiste engagé? Ou un artiste dégagé ? Engagéen quoi ? Dégagé par quoi, par qui ?

1336_7133def960ef9b47a72e6b887349e84d

Rouge mineur, 2017, 25×19 cm

Rétrospectivement, que pensez-vous de vos œuvres de jeunesse ?

J’ai commencé à dessiner et à peindre très jeune.

J’ai une pensée critique et nostalgique que je garde au fil des années. Il y a une certaine constance dans mon travail.

L’influence de l’image photographique (du réalisme à l’hiper-réalisme, collages photographiques, techniques de reproduction, – offset, photogravure) m’a conduite à faire des films super 8 et puis des vidéos. Il y a aussi le respect du métier: une bonne maîtrise de la gravure, de la peinture à l’huile etc.

Vous travaillez avec différentes techniques et médiums – lesquels préférez-vous et quels sont les plus grand défis?

Pour moi, la technique est un simple moyen ; je n’ai pas de préférences ! La technique utilisée dépend directement de l’oeuvre elle-même. Mon plaisir est d’inventer de nouveaux moyens d’expression, ou de les mélanger de façon inhabituelle.

Par exemple: la gravure traditionnelle avec les imprimés numériques; la peinture sur verre avec l’émulsion photographique ou encore la peinture académique sur du cuir souple.

1336_cdd9f15858980f1c51cc9e73c5ab5511

Rouge mineur, 2017, 25×19 cm

Quelles sont les grandes étapes de votre carrière artistique ?

Depuis 1971, il y a eu plusieurs étapes simultanées dans ma carrière. L’étape la plus importante est, selon moi, le travail que j’ai effectué avec le philosophe Jacques Derrida qui a donné lieu à 3 livres de bibliophilie et deux expositions inspirées de la « déconstruction  » et de « l’art de la Greffe » à New York en 2001.

Il y a une sorte de parenthèse dans ma carrière durant laquelle j’ai réalisé de 2006 à 2016 les « habits à lire », qui constituaient 25 objets-vêtements et, également la réalisation de 101 livres ardoises créer avec les manuscrits de 101 poètes francophones.

Une période assez unique est celle qui va de 1976 à 1985, durant laquelle j’ai mis en oeuvre des projets écologiques avec des installations en mousse végétale. Ces installations de grande taille ont été exposées au Musée des Collections d’art de Bucharest, au Musée d’Art de Timisoara et à la Biennale de Paris.

Les installations n’ont pas pu être conservées, il ne reste que des dessins préparatoires et des photographies.

Quelsartistesadmirez-vous ?

Leonardo Da Vinci, Magritte, M. Catelan, Ramette

1336_76efe9088e16a3ca15bb408af8f33cc7

Rouge mineur, 2017, 25×19 cm

Wanda Mihuleac sur Singulart :https://www.singulart.com/fr/artiste/wanda-mihuleac-367

Le site web de l’artiste :http://www.wanda-mihuleac.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *