Interviews

Ewa Hauton : La capture du mouvement

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Peintre. Avec accent polonais bien prononcé malgré les 30 années passées en France…
Mon atelier se trouve à Nantes, mes tableaux dans des galeries à Paris, Bordeaux, Nantes, Amiens, Monaco, Marbella…

Painting by Ewa Hauton: En surface, 2017, Huile, Crayon sur toile, 115 x 155 cm

Comment avez-vous trouvé votre voie artistique ?

Elle a été tracée très tôt. C’était une évidence car ma mère, artiste, m’a baigné dans le monde des couleurs depuis toujours… Est venu ensuite l’école des Beaux Arts avec pour professeur de peinture une grande artiste polonaise à qui je dois beaucoup. C’est d’ailleurs elle qui m’a confirmé une prédisposition aux grands formats.
Ma voie artistique est composée de travail, persistance, éternel questionnement et rencontres clés. Comme celle, par exemple, avec une chorégraphe nantaise qui m’a insufflé le mouvement , c’est elle qui m’a inspiré la série des encres sur le thème de la danse…

Painting by Ewa Hauton: Danse, 2017, Fusain, encre de Chine sur papier, 70 x 100 cm

Lorsque vous travaillez sur un nouveau projet, par quoi commencez-vous ?

L’idée, l’envie, l’évidence de l’image qui se dessine dans ma tête… Je découpe et prepare ma toile, je me positionne devant… c’est intéressant car la forme de ma vision est déjà là, quand je regarde la toile encore vide. Le tout c’est de la saisir, de dessiner ses contours, de la faire apparaître. J’adore ce moment.
Vient ensuite la musique. Bach, Mozart, Chopin… la travail a commencé… la musique me guide. Le vide est fait, l’instant s’étire comme une bulle dans laquelle je plonge.

Rétrospectivement, que pensez-vous de vos oeuvres de jeunesse ?

Oeuvres de jeunesse… Il y a eu tant d’essais, tant d’approches et d’éloignements… Ce sont les traces du passé, accompagnant la personne que j’étais alors et la façon dont je ressentais le monde. Je les laisse où elles sont, je ne regarde pas en arrière, je désapprend… c’est libérateur. Et le cheminement est là, ne pas rester sur ses acquis, ne pas se complaire dans les certitudes… ne pas s’appuyer mais à tout prix tenter de s’envoler.

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre travail ?

La liberté. Celle que je me donne pour créer et celle que je crois que l’on ressent dans mes peintures. Les espaces des respirations. Je voudrais garder de la fraicheur, de faire ressentir le moment ou la peinture commence a prendre sa tournure, le geste qui accompagne le pinceau ou crayon. Je laisse l’image parler d’elle-même et non pas de moi. Je ne veux pas en ajouter trop, j’essaie de ne garder que l’essentiel. D’où souvent, le choix de monochromie.
C’est la joie de création: je la vie profondément, je la partage. Le bonheur de créer, oui.

Painting by Ewa Hauton: Capricciosa, 2017, Huile, Crayon sur toile, 150 x 125 cm

Quels artistes admirez-vous ?

Le geste et la profonde sagesse de Fabienne Verdier. Les moyens qu’elle a su se donner pour exprimer son art.
L’impact absolu de Pierre Soulages. Le dessin magistral d’Ernest Pignon Ernest.
Mais aussi, depuis toujours, les lumières de Monet, les couleurs de Bonnard, la simplicité de Matisse, la limpidité des aquarelles de Rodin.
J’aime beaucoup l’art singulier aussi, indispensable et intransigeant.

Comment peut-on s’imaginer votre atelier?

Mon atelier, cet espace de liberté totale, baigne de lumière et de musique…
Les grands formats, essentiellement des portraits sur toile remplissent ses murs. Les encres sur papier reposent sur chevalets. J’avoue que quand je travaille je ne fais attention a rien autour de moi, du coup, il y a des éclaboussures partout, de sol au plafond. Et je m’y sens chez moi.

Painting by Ewa Hauton: Encre de chine, fusain et pierre noire sur papier, 2018, Huile, Crayon, Fusain, Encre de Chine sur Papier, 70 x 100 cm

Ewa Hauton’s Singulart profile:https://www.singulart.com/fr

One Comment

  • Avatar

    joly Véronique

    Ewa…votre  » travail  » …votre  » oeuvre « …sont justes magnifiques.
    Bravo !Vous êtes 1 grande Artiste.
    Votre sensibilité à fleur de peau…
    Merci ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *