243_009ff4bb1ec8357e28763bdcd328404b

Pouvez-vous vous présenter brièvement en quelques mots ?

Je suis né à Lyon en 1965. Je peins depuis ma plus jeune adolescence.
J’ai trouvé dans cette passion un moyen de satisfaire mon irrépressible besoin de m’exprimer.
Après un passage en faculté d’Histoire de l’Art à Lyon, puis à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de cette même ville,
j’ai continué de cheminer jusqu’à me rapprocher au plus près de mon propre univers pictural.
Je vis exclusivement de ma peinture depuis une quinzaine d’années.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Je puise mon inspiration dans le monde de l’enfance. Je suis à la recherche d’un merveilleux paradis perdu.
Mes sujets s’inspirent de la réalité comme des paysages, le plus souvent urbains, des lieux ou j’ai eu des attaches affectives.
De tout cela j’essaye d’en faire une réalité purement émotionnelle. En fait mon inspiration est tout simplement la vie, ma vie.

 

266_c592632cf2d8c46476bfe8078f0c01e0Peinture de Eric Chomis, Voyage en ballon au dessus des vallons, 2017, Huile sur toile, 150 x 150 cm

 

Lorsque vous travaillez sur un nouveau projet, par quoi commencez-vous ?

Je dirais qu’il n’y a jamais vraiment de nouveau projet pour moi. Ce que je fais depuis mes premières peintures jusqu’à
aujourd’hui est relié par un fil conducteur inconscient, une cohérence que je peux mesurer aujourd’hui.
Cependant techniquement je procède toujours un peu de la même façon : des croquis au crayon, au pastel… des travaux à la gouache ou à l’huile.
Je les veux très spontanés. Ils seront autant d’instantanés inscris dans mon inconscient qui me serviront plus ou moins à mon insu dans mes huiles sur toiles.
J’ai parallèlement un très important travail de préparation de matière sur mes toiles. Je dispose de façon aléatoire de la peinture
à l’huile blanche en épaisseur extrêmement importante. Je façonne de la sorte une surface chaotique sur laquelle je viendrai par la suite
donner naissance à un tableau en faisant rythmer couleurs, formes, matières et graphisme. Tout cela dans une sorte de chorégraphie.

 

305_5798d8de32c93c6c37a5570e5afe02efPeinture de Eric Chomis, Paris, Montmartre, 2018, Huile sur bois, 22 x 27 cm

 

Quelles ont été les grandes étapes de votre carrière artistique ?

Je dirai peut-être ma première exposition personnelle. Là, la réalité me renvoyait mon véritable désir d’être un artiste, rien qu’un artiste.
Mais j’ai compris aussi que le travail pour se trouver serait extrêmement difficile mais inévitable.
Après des périodes de doutes, de perte de confiance en moi, il y a eu des rencontres avec des artistes confirmés, pour certains célèbres.
Ceux-ci ont aimé mon travail et cela a été absolument déterminant pour moi.

 

266_a3555ffb5fc6b9d63d8b76ef3883f7eePeinture de Eric Chomis, Le soir se pose, 2018, Huile sur toile, 30 x 30 cm

 

Quelle est votre définition de l’art ?

Je n’aurai pas la prétention d’avoir une définition de l’art qui soit plus brillante et juste que celle de Friedrich Nietzsche : « L’art et rien que l’art,
nous avons l’art pour ne point mourir de la vérité ».

 

266_2d0ba9674c8c123facafff4e8a0455d1Peinture de Eric Chomis, Souvenir de voyage-Bali, 2015, Huile sur toile, 65 x 81 cm

 

Profil Singulart de Eric Chomis: https://www.singulart.com/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *