Interview de la talentueuse Cécile Duchêne-Malissin

a-l-atelier

 

 

 

Comment avez-vous trouvé votre voie artistique ?

 

Je n’ai pas l’impression d’avoir trouvé ma voie mais plutôt que le besoin de création a toujours été présent. Très jeune, j’utilisais mes temps libres pour dessiner. Je me suis orientée naturellement vers un bac général option Histoire de l’Art et Arts Plastiques avec pour but d’intégrer une école d’art.

Diplômée de l’École Supérieure des Arts Appliqués Olivier de Serres à Paris, j’ai travaillé quelques années dans un cabinet d’architecte. Par la suite j’ai rejoint la Faculté des Arts Visuels de Strasbourg dans la section multimédia ce qui m’a permis d’intégrer le monde professionnel de la création graphique digitale. J’ai alors travaillé à temps partiel afin de pouvoir me consacrer davantage à la peinture et commencer à vendre mon travail en galerie. Depuis 2015, j’ai arrêté toute activité professionnelle afin de me consacrer à plein temps à ma passion artistique.

 

 

Où trouvez-vous votre inspiration ?

 

Mon inspiration artistique se nourrit des images qui m’entourent, celles du quotidien, du web, d’une atmosphère de film, d’expositions…

Mais ma démarche demeure solitaire, je ne pense pas correspondre à un style précis, je créé mon propre univers.

 

 

136_a9421693a2586a7bb09e6347d346a768
Peinture de Cécile Duchêne-Malissin, Jeux d’enfants – Masques, 2017, Acrylique, Encre de Chine sur toile, 73 x 100 cm

 

 

DSC_0005

 

 

 

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre travail ?

 

Peut-être le fait de ne pas coller à certaines modes actuelles qui formatent parfois un peu trop la production artistique.

 

 

serie_377_0f7b8766e39a524c0a0833e55426bf96
Peinture de Cécile Duchêne-Malissin, Renaissance, 2018, Acrylique, Encre de Chine sur toile, 100 x 162 cm

 

 

Quelle nouvelle technique voudriez-vous essayer ?

 

Le volume, avec un travail sur la transparence et la légèreté, pour l’instant il s’agit juste d’idées que je n’ai pas encore concrétisées.

 

 

 

Avez-vous eu des retours de spectateurs sur vos œuvres qui vous ont particulièrement touché ?

 

Il y a bien sûr les échanges au cours d’expositions. Mais c’est surtout quelques mails spontanés de personnes qui venaient de découvrir mon travail sur mon site ou Facebook et souhaitaient juste me dire combien elles appréciaient mes peintures ; nous ne nous étions jamais rencontrées, mais elles avaient éprouvé le besoin de communiquer leur ressenti face à mon travail.

 

 

136_ebc189e686cf802ec25311b40194a5ec

Peinture de Cécile Duchêne-Malissin, Jumelles, 2016, Acrylique, Collage, Encre de Chine sur toile, 100 x 120 cm

 

 

 

Rétrospectivement, que pensez-vous de vos œuvres de jeunesse ?

 

J’y perçois un fil conducteur qui conduit jusqu’à mon travail actuel sans rupture. Je suis curieuse de voir comment je vais continuer à évoluer.

 

 

 

serie_377_3647833ce5cea8637bda71a9c5cf0e03

Peinture de Cécile Duchêne-Malissin, Véranda II, 2018, Acrylique sur toile, 100 x 120 cm

 

 

petit-format-en cours

 

 

 

Profil Singulart de Cécile : https://www.singulart.com/fr/artiste

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *