Singulart rencontre Roseline Al Oumami !

DSC_0002

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

 

Je suis Roseline Al Oumami. Je suis née en Normandie en 1968. J’ai depuis ma tendre enfance une fibre artistique en pratiquant danse, musique et dessin.

 

 

Comment en êtes-vous arrivé à faire de l’art ?

 

Enfant, j’aimais passer du temps dans l’atelier de menuiserie de mon père pour bricoler, créer des objets. C’est seulement à l’âge de 18 ans suite au décès de mon père que je commence à dessiner sérieusement. Je me souviens, c’était une pomme et puis c’est parti pour la vie…

 

Lorsque vous travaillez sur un nouveau projet, par quoi commencez-vous ?

 

Ma peinture est une rencontre avec un espace blanc, la toile. Lorsque je suis devant celle-ci, je m’engage dans une recherche personnelle pour y transcrire mes émotions par le jeu des matières, sable, collages mélangés à la peinture acrylique. La création devient alors nécessaire, impulsive, gestuelle. Les couleurs se mêlent et les formes s’entre choquent sur la toile. Pour plus de liberté, j’ai quitté mon chevalet pour m’installer sur le sol, travaillant avec mes mains, dans un bonheur de peindre qui me saisit toute entière.

 

1615_bb38cf373ae46c4a9f946e21ac81a864

Peinture de Roseline Al Oumami, Caresse des couleurs, 2014, Acrylique sur toile, 90 x 90 cm

 

 

 

Avez-vous eu des retours de spectateurs sur vos œuvres qui vous ont particulièrement touché ?

 

Je suis toujours très émue lorsqu’il y a un échange, un partage avec le public, les collectionneurs ! C’est chargé d’émotion !

 

1615_990c68642a7115367833434b47333b26Peinture de Roseline Al Oumami, Jaillissement III, 2016, Acrylique sur toile, 73 x 60 cm

 

 

Comment peut-on s’imaginer votre atelier ?

 

Mon atelier, c’est un espace que je considère comme ma deuxième maison, un lieu de création, vital et nécessaire pour moi. J’aime y être seule pour me consacrer à la toile vierge. La musique y est présente, elle m’accompagne. Dans mon atelier, je réfléchis, je médite, je range et dérange mes tubes de peinture. Celle-ci se pose sur la toile et aussi sur les murs dans un élan d’énergie. Un moment de liberté absolue. C’est un joyeux bazar !

 

 

DSC_0001 (1)

 

 

Quelle nouvelle technique voudriez-vous essayer ?

 

J’aimerais travailler la terre. J’aime la matière. Il y a un côté sensuel ! Je le retrouve sur mes toiles lorsque je peins avec mes mains.

 

1615_a7e3a5dddfaa92cb659cfa1c71294bbePeinture de Roseline Al Oumami, Ombres et lumières, 2016, Acrylique sur toile, 80 x 80 cm

 

 

 

 

 

Vous avez une baguette magique et pouvez convier 2 artistes à votre table ce soir, qui seraient-ils ?

 

Avec ma baguette magique, j’inviterais Jackson Pollock et Pierre Soulages mais j’aimerais aussi inviter Nicolas de Staël, Zao Wou Ki, Hans Hartung, Georges Mathieu… Je vais devoir utiliser ma baguette magique plusieurs fois !

 

 

1615_3c20dadd88c40f0d91f7717c926a6822Peinture de Roseline Al Oumami, Evasion, 2017, Acrylique sur toile, 100 x 100 cm

 

 

 

 

Profil Singulart de Roselin Al Oumami: https://www.singulart.com/fr/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *