Histoire de l'art,  Mouvements et techniques

L’Art abstrait

L’art abstrait est un art non représentatif qui ne vise pas à faire une représentation précise de la réalité visuelle. Les artistes qui pratiquent l’abstraction utilisent souvent des couleurs, des formes et des signes propres pour réaliser l’effet désiré et transmettre un message, une émotion ou leur propre perception de la réalité.

River, Daniela SCHWEINSBERG, 2017, Acrylique sur Toile, 100 x 120 cm

L’art abstrait est un mouvement large et varié sans limites définies. Abstraire quelque chose, c’est explorer un élément séparément d’autres éléments, ou même le retirer de sa source originelle. De cette façon, nous pouvons appliquer le terme abstrait à un art basé sur la réalité objective, où l’artiste a pris comme source un objet, une figure ou un paysage, mais a simplifié et réorganisé les formes de telle sorte que l’image ne soit plus une représentation visuelle fidèle. Le terme d’art abstrait peut également être utilisé pour désigner des œuvres qui ne sont pas dérivées de la réalité extérieure et objective. Les œuvres abstraites de ce type sont autonomes et ne renvoient qu’à elles-mêms; elles jouent avec une imagerie faite de figures, de formes et de marques gestuelles. Pour certains artistes, ce type d’art abstrait non objectif représente la forme la plus pure de l’abstraction. Cependant, la distinction entre les différents types d’arts abstraits peut parfois être complexe, et ainsi le terme d’art abstrait couvre une grande diversité de peintures modernes et contemporaines. Depuis son invention au début du XXe siècle, l’art abstrait a souvent été associé à un élément moral, symbolisant les notions de pureté, de spiritualité et d’ordre.

Doubt, Niki HARE, 2017, Acrylique sur Toile, 102 x 102 cm

L’art figuratif, fondé sur la perspective et la création d’une représentation fidèle et illusionniste du monde visuel, a sous-tendu l’ensemble de l’art occidental depuis la Renaissance jusque vers les années 1850. À la fin du XIXème siècle, la société connaissait des changements rapides et de nombreux artistes estimèrent que la peinture traditionnelle représentative ne convenait plus face aux évolutions du monde contemporain. Des changements majeurs dans la science, la technologie et la philosophie ont inspiré ce langage visuel radicalement nouveau. Celui-ci tentait alors de refléter les mutations des sphères sociales et intellectuelles.

Hesperia, Francesco D’ADAMO, 2017, Acrylique, Huile, Collage, Gouache sur Toile, 65 x 95 cm

Il est communément admis que l’art abstrait tient ses origines de la peinture impressionniste, et plus précisément de J.M. W. Turner, Edouard Manet et Gustave Courbet qui ont exploré un style de peinture plus “abstrait” que fait précédemment. Aussi, les paysages très stylisés et bidimensionnels de Paul Cézanne puis les oeuvres cubistes de Pablo Picasso et Georges Braque ont eu un rôle important dans le développement de l’art abstrait tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le cubisme marque un net recul par rapport aux formes reconnaissables. Les artistes cubistes prenaient des objets du quotidien et les réduisaient à leur forme fondamentale, réinventant ainsi les figures en des compositions géométriques.

Dancer, Ewa HAUTON, 2017, Huile sur Toile, 150 x 200 cm

Mais alors que les œuvres de Picasso et de Braque conservent une certaine valeur figurative, les peintures de Wassily Kandinsky, Kazimir Malevitch, František Kupka ou Sonia Delaunay font partie des premières oeuvres qui ont véritablement exploré l’abstraction «pure». Pour créer ces toiles abstraites remarquablement novatrices, les artistes utilisaient des couleurs intenses, réalisaient des marques de pinceau gestuelles et non naturalistes, des formes géométriques et linéaires et cherchaient à explorer les idées de spiritualité et d’intériorité. L’art abstrait, avec sa liberté de style et d’expression, a influencé un certain nombre de mouvements artistiques au cours de la seconde moitié du XXe siècle. L’approche non objective du monde a été reprise à des degrés divers, débutant de l’art abstrait le plus représentatif avec le cubisme et le fauvisme, pour aboutir ensuite à l’esthétique pure du suprématisme, du constructivisme et du mouvement néerlandais De Stijl, fondé par Piet Mondrian.

alle Freudentropfen sammeln, Nadja Gabriela PLEIN, 2016, Huile sur Toile, 51 x 66 cm

Bien que l’art figuratif demeure fondamental dans de nombreux mouvements modernes et contemporains, la puissance de cet esthétisme pur ainsi que l’éloignement de la représentation traditionnelle de la réalité ont constitué le coeur de presque tous les mouvements artistiques majeurs de la deuxième moitié du XXème siècle, tels que l’expressionnisme abstrait, le Pop Art, le Minimalisme ou encore l’Art conceptuel.

Into the blue again a, Birgit FECHNER, 2017, Acrylique, Collage, Lithographie sur Toile, 60 x 60 cm

Nombreux artistes de Singulart tirent parti de la liberté artistique que permet l’abstraction pour réaliser leurs oeuvres. Nos artistes contemporains expriment leurs émotions et leurs perceptions à travers un large éventail de médiums, qu’il s’agisse d’une peinture abstraite audacieuse et gestuelle, d’une aquarelle mixte ou d’une toile acrylique. Le besoin fondamental d’un outil expressif non figuratif se retrouve dans la marque gestuelle des peintures de Daniela Schweinsberg et Niki Hare, ou dans les compositions abstraites du peintre italien Francesco D’Adamo. Des artistes tels qu’Ewa Hauton explorent les thèmes de la féminité et du mouvement dans des travaux semi-abstraits, qui représentent la forme féminine à l’aide de coups de fusain et de jets d’encre d’Inde. L’artiste Nadja Gabriela Plein, quant à elle, explore les notions de mouvement et de musicalité à travers ses toiles abstraites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *