Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

 

Je suis une artiste française qui aime avant tout créer en jouant avec les couleurs. La peinture est mon principal moyen d’expression mais je sculpte, je grave, je photographie. J’aime expérimenter, varier. Je privilégie l’abstrait car je préfère suggérer plutôt que reproduire, parce que je n’aime pas montrer mais inciter les autres à voir, parce que j’aime susciter et non pas provoquer.

 

Votre rencontre avec l’art: comment vous vous êtes intéressée à ce médium?      

 

L’art est essentiel à ma vie, je ne peux donc pas parler d’une rencontre avec l’art, il fait partie de la vie. L’art nous entoure, nous ouvre, nous nourrit, il ne se rencontre pas, il se vit de l’intérieur.

 

Quels sont les thèmes majeurs que vous explorez dans votre travail?

 

J’explore les lignes, les couleurs et les mouvements de la nature ( les contrastes, les nuances… des étendues d’eau, des nuages, des arbres, des pierres…).

 

Contemplation, 2018, Huile sur Toile, 20×20 cm

 

Quelles sont les grandes étapes de votre carrière artistique  

 

Depuis mon plus jeune âge je voulais peindre ou dessiner, créer et, quand nous sommes allés vivre en Polynésie en 1993,  j’ai rapidement commencé à peindre et n’ai jamais cessé de peindre par la suite quand j’en avais le loisir. Gagnée par la lumière et la nature environnante, j’ai commencé à fréquenter l’atelier d’un peintre polynésien puis, j’ai fait ma première exposition.

 

Installés aux États Unis en 2008 et n’ayant plus d’activité professionnelle j’ai recommencé à peindre avec frénésie. J’étais là aussi très inspirée par la lumière particulière et la nature environnante de Washington. J’ai alors commencé à exposer mon travail, alternant expositions personnelles, collectives, participation à des foires d’art contemporain telles que Art expo New York, Red Dot Miami, Artist Project à Toronto…

 

Time is flying, 2015, Acrylique, Pigments sur Toile, 142×142 cm

 

Vous semblez maitriser plusieurs supports, quel est votre préféré aujourd’hui et pourquoi ? Voudriez-vous en découvrir un autre dans le futur ?

 

La recherche de la lumière m’a attirée vers la gravure à notre retour en France il y a trois ans et, très vite les couleurs se sont imposées aussi dans ce travail. J’imprime quelquefois en noir et blanc mais plus souvent en couleurs. Je pratique aussi la sculpture depuis 2 ans et j’utilise toutes sortes de matériaux pour cela. J’ai découvert le fil de fer et plus particulièrement les fils métalliques de couleurs bien entendu. Je me suis mise à les crocheter sans but particulier puis, c’est en bouclant, tordant,ordonnançant les fils que j’ai fait des petites compositions.

 

Après avoir vu le travail de Sheila Hicks au Centre Pompidou j’ai intégré dans mes fils des petits cailloux, plumes ou objets que je collecte régulièrement. Je les ai tissés à l’aide d’un petit métier à tisser que j’ai découvert par hasard parmi les jouets d’une de mes petites filles et j’ai également réalisé des mobiles. J’aime aussi le travail de la terre, j’ai d’ailleurs pratiqué la céramique durant plusieurs années quand j’ai habité dans la Drôme. J’ai aimé façonner des objets usuels qui accompagnent notre quotidien et en quelque sorte l’améliorent, l’embellissement. J’aimais travailler la porcelaine que j’émaillais.

 

Aujourd’hui, mes préférences dépendent de mes humeurs ou de mon état d’esprit et de là où je me trouve. Je pratique aussi la photographie et après avoir utilisé différents appareils photos que je voulais toujours plus pratiques, moins lourds, plus accessibles, j’utilise aujourd’hui mon iPhone car il me permet de photographier spontanément ( je n’aime pas retoucher mes photos ni même chercher le meilleur réglage ). Je privilégie le choix du sujet (une vue abstraite à l’intérieur d’un objet, des reflets dans l’eau, écorce d’arbres… ) le cadrage, la lumière  puis je fais confiance à la chance. Mon premier cliché est très souvent le meilleur. Je vais aussi m’initier à la vannerie pour accompagner une amie mais aussi parce que ce travail me parle, j’ai toujours l’impression quand je travaille les couleurs ou les fils que je tisse des liens. Dans mon travail avec la peinture je pose des couleurs puis les relie pour arriver à une composition qui me parle m’évoque une émotion ou quelque chose que j’ai déjà vu.

 

Kaleidoscope, 2016, Huile sur Lin, 77×77 cm

 

Quels artistes admirez-vous ?

 

J’adore découvrir de nouveaux artistes et avec eux de nouveaux univers cependant, j’admire tout particulièrement le travail de Monet, Modigliani, Dufy, Gauguin et j’adore le travail de Cai Guo-Qiang. J’aurais aimé tout particulièrement rencontrer Zao Wou Ki! J’adore également le travail du land art, Giuseppe Penone et Andy Goldworthy mais aussi bien d’autres.

 

TIMU (Geneviève Richard) sur Singulart: https://www.singulart.com/fr/artiste/timu-1262

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *