À la une  •  L'équipe  •  Notre histoire

À la rencontre de Singulart – Martin Lechaptois

Martin Lechaptois

En tant que galerie d’art en ligne, la force de SINGULART réside dans ses services digitaux, qui ne permettent pas toujours de mettre un visage sur un nom et de faire la connaissance des personnes à la manœuvre. Avec notre nouvelle série « À la rencontre de SINGULART”,  nous avons souhaité vous partager les portraits des merveilleux membres de notre équipe. Nous sommes une start-up française dont la diversité et le dynamisme international constituent la force principale. Vous retrouverez ainsi dans cette rubrique les histoires et parcours de nos nombreux collaborateurs. Embarquez avec nous et découvrez les personnalités éclectiques qui font SINGULART. Cette semaine, Martin Lechaptois, Head of Engineering chez SINGULART, nous raconte son parcours.

Cadet d’une fratrie de trois enfants, Martin Lechaptois a grandi à Cergy-Pontoise en banlieue parisienne. De ses 7 à 18 ans, il passe le plus clair de son temps sur les bancs du conservatoire de musique de Cergy-Pontoise, où il joue du violoncelle. Après le baccalauréat, il entre en classe préparatoire aux examens d’entrée des écoles d’ingénieur et intègre deux ans plus tard l’École Centrale de Lille. Après un long voyage en Amérique du Sud et la participation à deux projets de start-up, Martin nous a rejoint chez SINGULART en Octobre 2020 en tant que Head of Engineering. 

À propos de Martin Lechaptois

Dès son plus jeune âge, Martin entre au conservatoire de musique, où il reste 11 ans et joue dans plusieurs opéras. Il continue d’entretenir sa passion pour la musique et monte un groupe de rock au lycée, puis intègre une fanfare en tant que batteur de caisse claire à l’université. Martin se passionne ensuite pour la house music, qu’il découvre lorsqu’il intègre l’association de DJs de son école d’ingénieur. 

“Mes parents m’ont inscrit au solfège alors que j’étais encore très jeune. Grâce à cela, j’ai eu l’opportunité de découvrir la musique classique et participer à des opéras. La musique a été ma toute première rencontre avec l’art.” 

En concert avec l'orchestre COGE

Pendant ses années à Lille, Martin travaille sur deux projets de startup dans le cadre de ses études. La première est une start-up opérant dans le domaine médical et la seconde dans l’immobilier. Bien que ces deux projets soient viables, Martin décide de ne pas les poursuivre. Il choisit plutôt de partir à Paris, Marseille et Porto dans le cadre d’une année de césure où il découvre, entre autres, le Product Management et le secteur de la tech. 

“ Ces stages ont initié mon goût pour la résolution de problèmes et l’entrepreneuriat.” 

Son parcours vers Singulart

Fraîchement diplômé, Martin commence sa carrière en tant que web developer au sein d’une entreprise de sponsoring pour sportifs, où il devient CTO. En parallèle, il continue de cultiver sa passion pour la musique et co-fonde avec 6 autres amis le collectif de musique “7Records”. Ensemble, ils organisent des soirées et se produisent dans des bars et boîtes de nuits parisiennes pendant 4 années. Par ailleurs, en qualité de violoncelliste dans un orchestre amateur, il a la chance de jouer à la Philharmonie de Paris, ainsi qu’en Allemagne et en Belgique. Après quatre ans passés en tant que responsable de la stratégie produit et du développement web, Martin décide de faire une pause dans sa carrière. Il part en Amérique latine avec un sac à dos à la main et voyage du Brésil à la Colombie. 

Lors de son voyage en Amérique du Sud.

Après six mois de voyage, Martin revient à Paris en septembre 2019, et rejoint la société Yoopies en tant que Head of Engineering. Il manage 20 personnes entre Paris et Kiev, et s’occupe du développement de leur plateforme web et de leurs applications mobiles. Après neuf mois, en juin 2020, il est contacté par un membre de l’équipe Talent Acquisition de SINGULART. L’ambition et la culture d’entreprise séduisent Martin qui décide de rejoindre les rangs. 

7 Records le collectif de musique House créé entre autres par Martin Lechaptois
7 Records, le collectif de house music, créé entre autres par Martin Lechaptois

Trois questions pour Martin Lechaptois

Pourquoi l’art?

Mes premières approches avec l’art se font par la musique. D’une certaine manière, j’y ai toujours été sensible. J’ai aussi la chance de vivre à Paris, une ville culturellement riche où les musées sont nombreux. 

Qu’est ce que tu apprécies chez SINGULART ? 

D’abord, la culture d’entreprise et la bienveillance de chacun au sein de l’équipe contribuent à rendre notre travail très agréable chez SINGULART. Ensuite, le pari ambitieux des fondateurs : devenir l’un des trois leaders sur le marché de l’art dans les prochaines années. 

Martin Lechaptois en session mix, avec son
collectif 7Records

Quel futur envisages-tu pour SINGULART ? 

Je suis convaincu que l’entreprise a les moyens de devenir l’un des principaux leaders sur le marché de l’art. La croissance de SINGULART est extrêmement prometteuse et toute l’équipe travaille à cet objectif. Pourquoi ne pas même devenir le leader mondial du marché de l’art ?

Découvrez les trois oeuvres favorites de Martin Lechaptois, sur SINGULART :