À la une  •  Artistes  •  Portraits inspirants

Conversation avec Khanh

Nguyen Xuan Khanh est un artiste vietnamien dont les peintures se situent entre le minimalisme et l’impressionnisme avec un soin apporté à la structure de l’œuvre et la représentation de figures concises. Il compose de grandes peintures immersives qui encensent la beauté et plongent le spectateur dans un univers artistique joyeux. Son œuvre « Late Autumn 14 » sera présentée lors de la Vente aux enchères Néo Impressionniste qui aura lieu sur SINGULART du 3 au 9 juin.

Ne manquez pas son travail !

Khanh dans son studio

1. Quand et comment avez-vous su que vous vouliez devenir artiste ?

Je souhaitais devenir artiste depuis mes 20 ans. Après avoir effectué de nombreux autres boulots, je me suis finalement décidé à poursuivre une carrière artistique.

2. Quelles sont vos principales influences artistiques et quels sont les artistes qui vous inspirent le plus ? Pour quelles raisons ?

J’aime Piet Mondrian, Vincent Van Gog et Paul Gauguin. Leurs travaux me touchent en raison de la simplicité de la disposition, des formes et des couleurs qui s’en dégagent.

3. Quel message ou quelles émotions souhaitez-vous transmettre à travers vos peintures ?

J’aime l’Ao dai (robe longue traditionnelle vietnamienne) et la grâce des écolières en Ao dai. Je souhaite y sensibiliser le monde à travers mon travail. J’aimerais qu’ils en apprennent davantage sur la culture vietnamienne et sur l’Ao dai, qui fait pleinement partie de nos traditions culturelles.

4. Quel est votre sujet de peinture préféré et pourquoi ?

J’aime les rues anciennes de Hanoi et les écolières en tenues de saison.

5. Que pensez-vous de l’impressionnisme contemporain ?

L’impressionnisme contemporain n’a plus de frontières claires. Aujourd’hui, l’impressionnisme se combine généralement au symbolisme, à l’expressionnisme, etc. C’est aussi une combinaison de la représentation du sujet avec le travail d’introspection de l’artiste.

6. Quels conseils donneriez-vous aux artistes émergents ?

Pour les artistes émergents, le plus important est de cultiver leur passion pour l’art, de mettre à profit le bagage artistique de base (connaissances et compétences de mise en forme) et de toujours conserver un esprit de travail.